Un joyau précieux

Un joyau précieux

Marie-Eve Bourassa - Tuesday, December 16, 2014

Voici le nouveau joyau de la maison Bombay, maison qui, depuis l’élaboration de son premier London Dry gin en 1761, collectionne les réussites. Voici Bombay Sapphire East, méritant, au même titre que le Bombay Sapphire que l’on a appris à aimer, de porter la marque de l’étoile de Bombay; ce saphir sri-lankais de 182 carats qui est l’inspiration derrière cette marque légendaire. 


Tout aussi fin et raffiné que son grand frère, le Bombay Sapphire East se démarque, entre autres, par ses aromates. Si la plupart des gins n’utilisent que de quatre à six aromates, la recette du Bombay Sapphire East, elle, en compte 12, sélectionnés à la main, et tous d’une qualité irréprochable. Donc, au mélange de genièvre, graines de coriandre, pelures de citron, racine d’angélique, réglisse, racine d’iris, écorce de casse, graines de paradis et baies de cubèbes s’ajoutent deux nouveaux parfums en provenance de l’Est : de la citronnelle de Thaïlande ainsi que du poivre noir du Vietnam.
Au nez, le Bombay Sapphire East s’exprime en notes élevées d’agrumes et de poivre noir fraichement moulu sur un fond de genièvre et de fleurs exotiques. Sur la langue, c’est la chaleur du poivre qui frappe d’abord, suivie par la fraîcheur des agrumes et de la coriandre. La finale, huileuse, évoque le poivre blanc chaud et le citron.


Le genièvre du Bombay Sapphire East se veut discret et cette polyvalence du gin anglais prend soudainement tout son sens lorsque servi en cocktail. La dernière réussite de la maison Bombay est parfaitement équilibrée et le Bombay Sapphire East a la particularité d’agrémenter les autres ingrédients d’une mixture au lieu de les dominer. Un joyau fort précieux...